Tout ce qu’il faut savoir avant de monter facilement une cloison en plaque

cloison en plaque

Le montage d’une cloison en plaque peut s’effectuer avec ses propres moyens sans solliciter l’intervention d’un professionnel. Pour cela, il suffit de se munir de bon matériel et d’avoir une petite notion en termes de bricolage. D’ailleurs, on peut désormais procéder à ces travaux en utilisant une nouvelle tendance : devenir un apprenti artisan. Cela permet de bénéficier de quelques astuces et de connaissances de base avant de se lancer dans cette démarche. Ainsi, il est possible de faire des économies à part parce qu’on n’aura plus besoin de faire appel à un professionnel.

S’assurer qu’on dispose suffisamment de matériels

Cette initiative est la plus délicate en termes de pose d’une cloison. En effet, disposer suffisamment de matériel contribue à faciliter la fixation des panneaux et d’obtenir une finition digne d’un travail de professionnel. Pour découvrir l’ensemble des astuces pratiques et les différents matériaux à utiliser, la consultation du site malpaix-construction.com est de mise. Grâce à ces diverses informations, on peut au moins avoir une idée sur l’outil à utiliser pour fixer la cloison.
Pour cacher par exemple les joints, l’usage d’un enduit de lissage est recommandé. Il faut également prévoir un grand couteau de lissage et une lisseuse. Il ne faut pas aussi oublier le traitement des articulations de plaque afin d’apporter de l’esthétisme aux travaux. L’ossature doit être également de bonne qualité parce que celle-ci garantit le montage de la cloison en toute facilité. Sans quoi, les performances d’isolation thermique ou acoustique risquent de provoquer des désagréments.

Le matériel à prévoir lors de la pose d’une cloison en plaques

Pour réussir le montage d’une cloison en plaque sans se ruiner, l’utilisation de bon matériel est vivement recommandée. Parmi les outils à prévoir, on doit se procurer d’une pince à sertir, d’une visseuse, d’une grignoteuse, d’un mètre, d’une règle et d’un niveau. Viennent s’ajouter à cela la spatule, le cordeau, le cutter, le papier de verre et le couteau à enduire.
Ces outils doivent être complets si l’on souhaite obtenir un résultat de qualité lors du montage d’une cloison en plaques. Concernant les étapes clés à prendre en compte pour ce genre de montage, il faut tracer le sol et le plafond. Puis, il faut fixer les rails au plafond puis au sol à l’aide des vis appropriés au support. Enfin, lors de la découpe des plaques, il faut prévoir un centimètre de moins que la hauteur sous plafond. L’utilisation d’un soulève-plaques est de mise pour poser correctement les plaques verticalement en butée contre le plafond.

Bien choisir la bonne plaque pour former sa cloison

Le choix de la plaque pour réaliser une cloison est très délicat. Et pour cause, il doit convenir au projet que l’on souhaite concrétiser. Pour avoir une idée, il vaut mieux opter pour les modèles qui s’adaptent à l’environnement de destination. Les plaques doivent par exemple résister à l’humidité pour la salle de bains ou bien isolantes du bruit pour le salon ou la chambre.
Il est à noter que le montage reste le même quel que soit le type de plaques choisies pour sa cloison. Cela permet au mois d’économiser sur la technique de pose parce que le processus à suivre est pratiquement identique. Pour soigner l’étanchéité durant le montage de la cloison, la pose des plaques doit s’effectuer soigneusement. Si c’est possible, l’utilisation d’un mastic en jonction est conseillée pour le gros œuvre et le pied de plaque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *